Incidences, Ariane Thézé 2014

Ariane THEZE, du 21 mars au 3 mai 2014,

Ariane Theze, Entrelacs, 2012

Cette exposition examine la superposition des relations entre corps humains et nature. L’idée de lier corps et nature remonte à la mythologie avec les corps de déesses puissamment connectés à la terre. Une telle référence est faite dans une des photographies d’Ariane Thézé : « Vénus Anadyomène » (2013) – Anadyomène un terme grec signifiant « émergeant », repris par Ingres pour sa « Vénus surgissant des eaux » – alors qu’un corps fantomatique drapé d’un vêtement blanc émerge de la berge d’une rivière et des branches.

Est-ce le corps qui prend le dessus sur la nature et/ou est-ce la nature qui prend le dessus sur le corps ? L’artiste, à travers le medium photographique, enregistre la trace présente du corps dans le paysage. Si aux yeux de certains le corpus de travail de l’artiste peut prendre un ton macabre, il exprime aussi une renaissance de la nature et du corps alors cycliquement entremêlés. Comme les anneaux des arbres reflétant les traces du temps, le corps subit aussi des transformations à travers le cycle du temps.

Elia Eliev

Elia Eliev is a Ph.D. candidate in the Institute of Women’s Studies at the University of Ottawa. In 2010, he was awarded a Master of Visual Arts in CCC_ Critical Cross-Cultural Curatorial Cybermedia Studies from the Haute École d’Art et de design – Genève.

 

Horaire

jeudi, vendredi, samedi
1er dimanche du mois

15:00-19:00

et sur rendez-vous

Galerie le 116art

116 route de frans
(derrière la gare)
69400 Villefranche-Sur-Saône
tél: 06 60 51 89 22
mail: galeriele116art@orange.fr

Voir toutes les expos

À La Place du Coeur

À La Place du Coeur

Du 9 septembre au 22 octobre 2022, inauguration le vendredi 9 septembre à partir de 18h00 À l’occasion de cette exposition « À La Place du Coeur », une trentaine d’ami(e)s artistes et auteur(e)s ont répondus à son projet d’exposition. S.Menuet met en scène ce travail...

Corridor

Corridor

Corridor estun parcours qui transforme en le cloisonnant l’espace de la galerie. Un dispositif dont le cheminement permet de découvrir, une à une, les diverses propositions qui composent cette exposition. A l’inverse du labyrinthe dont on peine à saisir le dessin...