De fil en 4, du textile dans les arts plastiques

Exposition hors les murs du 12 septembre au 10 octobre 2020

Vernissage le samedi 12 septembre à 11h30 4 artistes de la galerie exposent à La Fabrique des Colombes (Saint-Colombe-Sur-Gand – Loire)

A la demande d’Andréa Iacovella – éditeur et fondateur du centre d’art la Fabrique des Colombes – d’organiser une exposition sur le textile dans l’art contemporain, 4 artistes de la galerie le 116art, dans « de fil en 4 » : Frédérique Fleury, Sophie menuet, mireï l.r. et Dominique Torrente relèvent le défi.

Artistes contemporaines pluridisciplinaires, toutes les quatre présentent des œuvres dans lesquelles le textile occupe une place prépondérante, associés ou non à d’autres matériaux. Un fil conducteur les relie : le désir de valoriser, à travers des œuvres généralement en volume, un héritage artisanal, économique et culturel important dans notre histoire, d’en souligner sa dimension sociale, sans oublier toutes ces « petites mains » ouvrières, couturières, brodeuses, leurs aïeules pour certaines, sans lesquelles ce patrimoine humain aurait été délaissé, dévalorisé et peut-être oublié.

Des « 3 belles » de Frédérique Fleury, inquiétantes, tentaculaires, délirantes, diaboliques, aux tapisseries en canevas, riches et baroques de Dominique Torrente, en passant par les « corps-sculptures » déformés, étranges, toujours mystérieux de Sophie Menuet, sans oublier les élégants Jacquard tissés par des tisseurs historiques, sculptés en « corne ducale » de mireï l.r., il se joue ici une véritable célébration du textile dans des installations inédites.

Pour chaque art-plasticienne le tissu est un outil récupéré, coupé, cousu, collé, cloué, assemblé, façonné, piqué, monté, installé. Qui non seulement passe de la position horizontale à l’exposition spatiale mais rafraichi un savoir- faire en voie de disparition. Il tient debout il est humain.

Dans « de fil en 4 » les artistes réveillent nos souvenirs, nos rêves, nos désirs, notre plaisir aussi, avec toutes les émotions suscitées pour s’approprier l’art du textile.

Jean-marc REVY, galerie le 116art , commissaire de l’exposition